Discours, mémoires et contextes: à propos du fonctionnement de l’allusion dans la presse (Discurso, memórias e contextos: a propósito do funcionamento da alusão na imprensa)

Autores

DOI:

https://doi.org/10.22481/el.v6i1.1055

Palavras-chave:

Analyse du discours, Sémantique discursive, Matérialité discursive, Mémoire (discursive, collective, individuelle, épisodique, perceptive, procédurale, sémantique et de travail, Oubli

Resumo

L'analyse du discours française, portant à l'origine sur des discours politiques, s'est construite dans les années 1970-1980 en dehors du paradigme cognitiviste. Les mots cognition ou cognitif semblent cependant avoir été inscrits « en creux », dès qu'il s'est agi de théoriser le fonctionnement du discours, en particulier derrière les notions de mémoire et d'oubli et dans leurs liaisons implicites avec les notions de contexte, de pensée et d'expérience humaine : l'existence du préconstruit, de l'interdiscours et de la théorie des deux oublis (Pêcheux), les notions de discours transverses et de mémoire interdiscursive (Courtine et Lecomte), le mot « qui n'oublie jamais son trajet », et donc les discours qu'il a déjà rencontrés (Bakhtine) ainsi que la notion de mémoire collective (Halbwachs) renvoient sans le dire explicitement à du cognitif. On essaie ici de démêler d'abord ce qu'on entend par mémoire en analyse du discours, depuis Courtine et Lecomte, et dans le cadre actuel d'une sémantique discursive renouvelée par la prise en compte des relations entre le sujet (social) et la réalité (sociale) telle qu'il la perçoit, qu'il l'interprète et qu'il la catégorise avant de la représenter pour d'autres. On s'interroge ensuite, à la lumière des analyses effectuées sur des corpus de la presse quotidienne française, sur ce que les mots et les dires transportent avec eux (fils verticaux du discours) lorsqu'ils s'inscrivent dans la matérialité discursive (fil horizontal du discours). Ce qui permettra de discuter des formes de mémoire (mémoires épisodique, perceptive, procédurale, sémantique et mémoire de travail) qui sont alors convoquées et du rôle de l'allusion dans la mémorisation et le rappel, voire la construction, des savoirs. On montre enfin comment l'appel à la mémoire des mots et des dires intervient dans l'éclairage proposé par l'énonciateur au fil du déroulement du texte, en particulier dans des configurations discursives comme l'explication médiatique ou l'argumentation, c'est-à-dire dans le cadre de la schématisation élaborée par J.-B. Grize : une organisation raisonnée de contenus de pensée visant à modifier les représentations cognitives des destinataires.
MOTS-CLÉS: Analyse du discours. Sémantique discursive. Matérialité discursive. Mémoire (discursive, collective, individuelle, épisodique, perceptive, procédurale, sémantique et de travail). Oubli. Média.

RESUMO
A análise do discurso francesa, que se lançou originalmente aos discursos políticos, construiu-se nos anos 1970-1980 fora do paradigma cognitivista. As palavras cognição ou cognitivo parecem, entretanto, ter sido inscritas em um “vazio”, uma vez que se trata de teorizar o funcionamento do discurso, em particular depois das noções de memória e de esquecimento e em suas ligações implícitas com as noções de contexto, de pensamento e de experiência humana: a existência do pré-construído, do interdiscurso e da teoria dos dois esquecimentos (Pêcheux), as noções de discursos transversos e de memória interdiscursiva (Courtine e Lecomte), a palavra “que não esquece jamais seu trajeto” e, portanto, os discursos que ela já encontrou (Bakhtin), assim como a noção de memória coletiva (Halbwachs) reenviam sem dizê-lo explicitamente ao cognitivo. Tenta-se, aqui, desenredar, primeiro, o que se entende por memória em análise do discurso, desde Courtine e Lecomte, no quadro atual de uma semântica discursiva renovada pela consideração das relações entre o sujeito (social) e a realidade (social) tal como nela se pode perceber, interpretar e categorizar antes de representá-la por outros. Interroga-se, em seguida, à luz das análises efetuadas sobre corpus da imprensa cotidiana francesa, sobre o que as palavras e os dizeres transportam com eles (fios verticais do discurso) quando se inscrevem na materialidade discursiva (fio horizontal do discurso). Isso permitirá discutir formas de memória (memórias episódica, perceptiva, procedural, semântica e memória de trabalho) que são, então, convocadas e o papel de alusão da memorização e da lembrança, isto é, dos saberes. Mostra-se, enfim, como o apelo à memória das palavras e dos dizeres intervém para o esclarecimento proposto para o enunciador no fio do desenvolvimento do texto, em particular nas configurações discursivas como a explicação midiática ou a argumentação, ou seja, no quadro da esquematização elaborada por J.-B. Grize: uma organização firmada sobre conteúdos do pensamento, visando à modificação das representações cognitivas dos destinatários.
PALAVRAS-CHAVE: Análise de Discurso. Semântica discursiva. Materialidade discursiva. Memória (discursiva, coletiva, individual, episódica, perceptiva, procedural, semântica e de trabalho). Esquecimento. Mídia.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Biografia do Autor

Sophie Moirand, Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III/CEDISCOR/SYLED (Paris/France)

Sophie Moirand est doctora en Linguistique ou Sciences du Langage (1974) et est doctora en d’Etat ès-Lettres et Sciences Humaines (1987). Elle est professeur des universités en sciences du langage à l’université de Paris III - Sorbonne nouvelle. Elle y a fondé le CEDISCOR (Centre de recherche sur les discours ordinaires et spécialisés, composante de l’Equipe d’accueil Systèmes linguistiques, énonciation et discursivité). Thèmes de recherche: argumentation, compréhension, désignation, dialogisme, discours, discours spécialisés, éclairage, écrit, énonciation, enseignement, explication, événement, formation, grammaire, lecture, médias, mémoire, presse écrite, presse quotidienne, vulgarisation

Referências

Adam, J. M. Introduction. In: Adam, J. M.; Grize J.-B.; Ali Bouacha, M. (éds.). Textes et discours: catégories pour l’analyse. Dijon: Éditions Universitaires de Dijon, 2004, p. 5-19.
Araújo Carreira M. H. La construction discursive de la désignation de l’autre et de soi-même. In: Adam, J.-M.; Grize J.-B.; Ali Bouacha, M. (éds.). Textes et discours: catégories pour l’analyse. Dijon: Éditions Universitaires de Dijon, 2004. p. 145-162.
Authier-Revuz, J. Hétérogénéité montrée et hétérogénéité énonciative: éléments pour une approche de l’autre dans le discours. DRLAV, Paris, n. 26, p. 91-151, 1982.
Authier-Revuz, J. Aux risques de l’allusion. In: _____. L’allusion dans la littérature. Paris: Presses Universitaires de Paris Sorbonne, 2000. p. 209-235.
Bakhtine, M. Le marxisme et la philosophie du langage. Paris: Éditions de Minuit, 1977. Édition originale: 1929.
Bakhtine, M. Esthétique de la création verbale. Paris: Gallimard, 1984. Édition originale: 1953.
Bres, J. Entendre des voix: de quelques marqueurs dialogiques en français. In: _____. et al (éds.). L’autre en discours. Dyalang: Université Paul Valéry – Montpellier 3; Praxiling et Université de Rouen,
1998. p. 191-212.
Charaudeau, P.; Maingueneau, D. (éds.). Dictionnaire d’analyse du discours. Paris: Éditions du Seuil, 2002.
Courtine, J.-J. (éds.). Analyse du discours politique. Langages, Paris, n. 62, p. 9-128, 1981.
Courtine, J.-J. Corps et discours: éléments d’histoire des pratiques langagières. Dossier de présentation pour l’obtention d’une thèse d’État sur travaux. Université Paris 10 – Nanterre, 1989.
Denhière, G. (éds.). Il était une fois... Compréhension et souvenirs de récits. Lille: Presses Universitaires de Lille, 1984.
Détrie, C.; Siblot, P.; Verine, B. (éds.). Termes et concepts pour l’analyse du discours. Une approche praxématique. Paris: Champion, 2001.
VAN DIJK, T. A. Politique, idéologie et discours. Semen, n. 21, p. 73-102, 2006.
VAN DIJK, T. A.; Kintsch, W. Strategies of discourse comprehension. New York: Academic Press Inc, 1983.
Grice, H. P. Logique et conversation. Communications. Paris, n. 30, 57-72, 1979.
Grize, J.-B. Schématisations, représentations et images In: _____. Stratégies discursives. Lyon: Presses universitaires de Lyon, 1978. p. 45-52.
Grize, J.-B. Éclairage. In: _____. Un signe parmi d’autres. Hauterive: Éditions Gilles Attinger, 1992. p. 22-25.
Grize, J.-B. Logique naturelle et communications. Paris: Presses Universitaires de France, 1996.
Grize, J.-B. Argumentation et logique naturelle. In: Adam, J.-M.; Grize J.-B.; Ali Bouacha, M. (éds.). Textes et discours: catégories pour l’analyse. Dijon: Éditions Universitaires de Dijon, 2004. p. 23-27.
Grize, J.-B. Le point de vue de la logique naturelle. In: Doury, M.; Mo

Publicado

2008-06-30

Como Citar

MOIRAND, S. Discours, mémoires et contextes: à propos du fonctionnement de l’allusion dans la presse (Discurso, memórias e contextos: a propósito do funcionamento da alusão na imprensa). Estudos da Língua(gem), [S. l.], v. 6, n. 1, p. 7-46, 2008. DOI: 10.22481/el.v6i1.1055. Disponível em: https://periodicos2.uesb.br/index.php/estudosdalinguagem/article/view/1055. Acesso em: 28 set. 2021.